Le royaume d’Osiris
Horaires d’ouverture: tous les jours de 6h00 à 16h30.
Tickets d’entrée : 100 LE (-50% pour les étudiants-carte ISIC).

A 170 kilomètres au nord de Louxor et à 15 kilomètres à l’ouest du Nil, au cœur de la terre primordiale abritant le royaume d’Osiris, de récentes découvertes ont exhumé les premiers hiéroglyphes connus, redonnant ainsi à l’Egypte la palme de l’invention de l’écriture. C’est ici que furent inhumées les souveraines de l’époque archaïque, avant l’unification de l’Égypte, et que l’on vénéra la Ka (symbole de la force vitale entretenue par la nourriture, le principe de la vie et de l’énergie) des pharaons des premières dynasties.

Le temple  d’Abydos

Le temple funéraire Abydos à la gloire de Séthi I, grand pharaon de la XVIIIème dynastie, présente une architecture originale en forme de « L ». Après la traversée de deux cours successives, on aborde les deux salles hypostyles du sanctuaire, soutenues par des rangées serrées de colonnes papyriformes de 8 mètres de haut. Les murs intérieurs, en fine pierre calcaire, livrent des bas-reliefs magnifiquement ciselés et parfois peints, figurant parmi les plus beaux d’Egypte.
La première salle est l’œuvre de Ramsès II, fils de Séthi Ier, qui acheva la construction du temple. Sur la droite, il est représenté en pleine séance de purification orchestrée par les dieux Thot et House. Les scènes successives relatent les étapes de la construction du temple. Ensuite, sept portes donnent accès à la seconde salle hypostyle composée de trois rangées de douze colonnes, ou l’atmosphère, toujours plus mystérieuse, attise le feu de notre imagination.
Le pharaon Séthi, superbement sculpté dans différentes postures religieuses, nous entraine vers le lieu le plus sacré du sanctuaire : sept petites chapelles où sont vénérées les principales divinités du panthéon égyptien, et le roi lui-même. Magnifiques scènes de culte et d’offrande à contempler avec une curiosité infinie. Le modelé des déesses est délicat, les vêtements sont diaphanes, les chevelures gracieuses, les postures élégantes.
Dans le long couloir perpendiculaire à l’axe du temple, il ne faut pas manquer la fameuse table d’Abydos, liste des 76 pharaons qui ont précédé Séthi sur le trône.