Le temple de la déesse de l’amour
Horaires d’ouverture: tous les jours de 7h00 à 16h30.
Tickets d’entrée : 100 LE (-50% pour les étudiants-carte ISIC).

Temple de Dendera

À une soixantaine de kilomètres au nord de Louxor, des palmiers, la montagne au loin, le désert proche et un temple, isolé et paisible. Voici Dendera, site occupé dès la préhistoire. Les serviteurs d’Horus, prédécesseurs des pharaons, tracèrent le plan du premier sanctuaire qu’embellirent ensuite plusieurs rois, notamment Khéops et Thoutmosis III.

Le temple de Dendera date de l’époque ptolémaïque, sa construction débuta à la fin du IIème siècle avant J.-C., alors que se terminait celle d’Edfou, le sanctuaire d’Horus, au sud de Louxor. Les deux sites sacrés étaient intimement reliés, le dieu effectuant une navigation pour rejoindre la déesse, et vice versa. Au mariage d’Horus et d’Hathor correspondait celui du roi et de la reine. Débarcadère, verger, étables des vaches sacrées, maison de vie abritant archives et rituels, ateliers et logements de prêtres ont disparu, mais il subsiste l’enceinte d’Hathor, muraille haute de 10 mètres, à l’intérieur de laquelle se dressent le temple de la déesse, des sanctuaires consacrés à la naissance du roi, celui de la naissance d’Isis, un lac sacré et un centre de soins. Les six colonnes de la façade du temple d’Hathor sont des sistres, un instrument de musique que les ritualistes utilisaient pour disperser les forces négatives et attirer les ondes positives. Chaque colonne est ornée de quatre visages de la déesse, tournés vers les points cardinaux. Ainsi, le concert de ces pierres vivantes emplit l’univers. La première salle est une véritable forêt de colonnes, où règne une atmosphère recueillie. En levant les yeux, on aperçoit le corps immense de Nout, la déesse du ciel, qui avale au couchant le vieux soleil, et mets au monde au levant, un nouveau soleil. Barques solaires, planètes, étoiles et décans parcourent l’espace de Nout, dont le vêtement est formé de lignes en zigzag, évoquant les énergies célestes. Précédant le saint des saints, entouré de chapelles, une salle de l’apparition de la déesse, un laboratoire, un trésor, une chambre du milieu, séjour de l’Enréade, les neuf divinités organisatrices de l’univers. L’âme d’Hathor y descendait du ciel, afin d’habiter sa demeure.